Les mâles blancs les plus réticents au changement ont tort de regretter la prolifération des expositions monographiques mettant en lumière des femmes artistes dont le travail est trop longtemps resté dans les limbes de l'histoire de l'art officielle, cette légende dorée dont on oublie qu'elle est à réécrire sans cesse. Pour l'amateur éclairé, ces propositions sont autant de précieux coups de projecteur adressés au m...