"Write In"

DISTRIBUÉ PAR MOSHI MOSHI/PIAS. LE 12/05 AU DOK (GAND).
...

DISTRIBUÉ PAR MOSHI MOSHI/PIAS. LE 12/05 AU DOK (GAND). 7 Le bonheur n'est pas nécessairement dans le pré. L'herbe est même souvent plus verte ailleurs. C'est ce que nous démontrent les trois Londoniens d'Happyness. Davantage branché par l'indie ricain, le rock slacker de Pavement et de Sebadoh, que par les vestiges de la britpop, les restes avariés d'Oasis et les clichés cold wave, Happyness a l'humeur relax et fainéante. Happyness sent le soleil, le bord de la piscine. Les plages amerloques et l'été californien fantasmés sous le crachin entre Big Ben et le London Eye. Enregistré pour 500 livres dans leur Jelly Boy Studios, Write In, leur deuxième album, parlera aux fans de Girls et d'Ultimate Painting. De Real Estate et de Ducktails. Don't worry be Happy... J.B.