Tourné par Peter Hyams entre deux fort estimables films de science-fiction ( Capricorn One et Outland), Hanover Street voyait le réalisateur américain s'aventurer en terrain ...

Tourné par Peter Hyams entre deux fort estimables films de science-fiction ( Capricorn One et Outland), Hanover Street voyait le réalisateur américain s'aventurer en terrain mélodramatique, le titre français de l'affaire, Guerre et passion, résumant limpidement le propos. En 1943, un pilote américain intrépide (Harrison Ford, fraîchement sorti de Star Wars) et une infirmière anglaise (Lesley-Anne Down) tombent amoureux dans Londres bombardée, la jeune femme étant toutefois mariée à un officier des services secrets britanniques (Christopher Plummer). Le scénario associera les deux hommes dans une mission derrière les lignes ennemies, le film, bancal, valant plus par son casting relevé que par un quelconque souci de vraisemblance ou son intrigue sentimentale...