Shazam a bouleversé notre manière de découvrir des artistes. L'application qui permet également de faire défiler en temps réel les paroles reste toutefois limitée à une reconnaissance musicale d'albums studios ou...

Shazam a bouleversé notre manière de découvrir des artistes. L'application qui permet également de faire défiler en temps réel les paroles reste toutefois limitée à une reconnaissance musicale d'albums studios ou de live édités. Google passe à la vitesse supérieure ce mois-ci avec un algorithme reconnaissant les airs fredonnés par l'utilisateur. Demander "quelle est cette chanson?" à son assistant vocal ou son application smartphone active ainsi une écoute de son intelligence artificielle. Pendant dix secondes (minimum), massacrer à coups de la la la Sous les jupes des filles d'Alain Souchon ou Born to Be Alive de Patrick Hernandez ne pose aucun problème à l'algorithme, capable de reconnaître ces titres. N'exigeant pas de connaître les paroles ni de chanter juste, la fonction demande cependant de rester dans le bon rythme. Tous les titres ne sont toutefois pas égaux face à cette IA Race for the Prize des Flaming Lips a ainsi demandé deux tentatives avant d'être reconnu tandis que Daylight Matters de Cate Le Bon est resté à jamais aux oubliettes.