DE HERBERT L. STROCK
...

DE HERBERT L. STROCK La Berlinale brille souvent par ses rétrospectives. Dévolue, sous l'intitulé Future Imperfect, à la SF, celle de 2017 n'a pas fait exception, proposant, aux côtés de classiques (THX 1138, On the Beach...) des films inconnus comme Warning from Space, du Japonais Koji Shima, ou Gog (1954), de l'Américain Herbert Strock, délirante curiosité en 3D où un labo secret étudiant les possibilités d'hibernation de voyageurs de l'espace est l'objet de tentatives de sabotage libérant deux robots en fer blanc, Gog et Magog. Un bijou... J.F. PL.