Ils ont des bonnes têtes de hippies, viennent de Brooklyn et de Philadelphie, ont donné des concerts confinés au milieu des bois et laissent leu...

Ils ont des bonnes têtes de hippies, viennent de Brooklyn et de Philadelphie, ont donné des concerts confinés au milieu des bois et laissent leur numéro de téléphone sur Facebook. Les jeunes Américains de Godcaster semblent aussi imprévisibles que leur musique. Long Haired Locusts, leur premier album, est un disque de fusion. Un album foufou et bruyant de rock psychédélique et progressif qui a le sens du groove et de la rupture, qui tire Deerhoof, Frank Zappa et King Gizzard sur le dancefloor. Don't Make Stevie Wonder est sans doute la meilleure porte d'entrée vers les chants cinglés de ces Criquets hirsutes qui ont le funk chaotique et l'imagination débordante...