"Pensieri isolati"

On n'est jamais mieux servi que par soi-même, surtout si l'on a la liberté de consulter ses followers sur Instagram. L'idée qui a traversé l'espr...

On n'est jamais mieux servi que par soi-même, surtout si l'on a la liberté de consulter ses followers sur Instagram. L'idée qui a traversé l'esprit de Giovanni Mirabassi, alors que la pandémie prenait ses quartiers, est que ces derniers lui confient leurs " pensées isolées". C'est à partir de ce matériau que le pianiste a enfanté un album de onze titres (dont deux chantés/déclamés) qui, pour s'appuyer sur un concept, n'en relève pas moins d'un classicisme un peu trop prévisible. Car si les quelques reprises signées Johnny Mandel, Carla Bley, Bob Haggart/Johnny Burke accrochent durablement l'oreille, le matériel original (à l'exception du titre qui ouvre l'album) s'écoute avec un intérêt tout relatif.