"Conflict of Interest"

À 36 ans, Justin Clarke, alias Ghetts, est loin d'être un nouveau venu. Avec Conflict of Interest, ce vétéran de la scène rap/grime londonienne sort cependan...

À 36 ans, Justin Clarke, alias Ghetts, est loin d'être un nouveau venu. Avec Conflict of Interest, ce vétéran de la scène rap/grime londonienne sort cependant son premier album sur une major. D'où une série d'invités prestigieux, susceptibles d'élargir éventuellement la cible, d'Ed Sheeran à Emeli Sandé en passant par le roi Stormzy. Si la manoeuvre n'est pas très subtile, elle n'empêche heureusement pas d'apprécier la démarche d'un rappeur qui n'a pas besoin de cela pour briller, du sensible Proud Family aux échos g-funk de Mozambique en passant par le storytelling d' Autobiography ou la conclusion touchante de Little Bo Peep. " I don't care about nostalgia/My best years are ahead of me", explique Ghetts en ouverture. On n'est pas loin de le croire.