"La vie est belle"

Le premier exploit de Gambi est d'avoir rallumé un débat que l'on pensait éteint depuis un moment: pop ou rap, de quel côté placer le phénomène de 22 an...

Le premier exploit de Gambi est d'avoir rallumé un débat que l'on pensait éteint depuis un moment: pop ou rap, de quel côté placer le phénomène de 22 ans? Depuis un an, Gambi affole les chiffres de streaming, avec notamment Hé Oh et Popopop, dont les seuls titres ont le mérite de situer l'ambition du jour: le tube à danser, sans prise de tête. Sur ses premiers cartons, Gambi relevait le pari, avec pas mal de fraîcheur, et en mettant en scène un personnage fantasque finalement pas si courant que ça dans le rap français. Avec La vie est belle, cette spontanéité est largement émoussée. Sur ce premier album, la fantaisie des débuts a laissé place à une formule ( Ouh, Macintosh) certes efficace, mais déjà fort calibrée.