Moins connu qu' After Burner, G-Loc: Air Battle succédait au hit de Sega pour une démonstration de force visuell...

Moins connu qu' After Burner, G-Loc: Air Battle succédait au hit de Sega pour une démonstration de force visuelle folle en 1990. Le shooter qui a connu plusieurs versions en salles d'arcade avançait un principe classique: détruire un nombre donné d'adversaires dans un temps imparti pour passer au niveau suivant. Mais ses effets 3D à base de sprites 2D témoignaient d'une maîtrise formelle totale. Le hit de Yû Suzuki ( Out Run, Virtua Fighter...) atterrit ici dans une bonne adaptation.