Lele est une petite fille qui vit dans une grande et belle demeure du centre de Funky Town. Elle passe son temps à écrire des poèmes dans un petit cahier, cherchant l'inspiration en mâchouillant son crayon. De temps à autre, elle quitte sa chambre et traverse discrètement la ville jusque dans la forêt: elle se rend chez Baba Yaga, y chercher pour sa mère le "tu-sais-quoi"...

Lele est une petite fille qui vit dans une grande et belle demeure du centre de Funky Town. Elle passe son temps à écrire des poèmes dans un petit cahier, cherchant l'inspiration en mâchouillant son crayon. De temps à autre, elle quitte sa chambre et traverse discrètement la ville jusque dans la forêt: elle se rend chez Baba Yaga, y chercher pour sa mère le "tu-sais-quoi". Pendant que la sorcière prépare le brouet, Lele s'endort. Pour la réveiller, la sorcière verse une goutte de potion dans la bouche entrouverte de l'enfant. Surprise de voir le soleil si bas dans le ciel, Lele se hâte de s'en retourner, des crampes au ventre qui lui font faire la grimace tout le long du chemin. Au palais, sa mère, masse informe de chair, s'inquiète de l'état de santé de sa fille. Envoyée dans sa chambre, cette dernière discute poésie avec le chat de gouttière tout en regardant les lumières de la ville. Funky Town fait partie de ces récits où l'ambiance prime sur l'intrigue: les visites de Lele chez Baba Yaga sont de plus en plus tendues sans que l'on comprenne vraiment pourquoi. L'univers intérieur de Mathilde Van Gheluwe reflète un sentiment déjà présent dans son premier album Pendant que le loup n'y est pas: l'angoisse des enfants face à la menace des prédateurs adultes. On ne sait rien des liens qui unissent la mère de Lele et Baba Yaga mais à l'évidence la petite fille en est l'enjeu. Une sorte de malaise plane sur l'histoire, malgré des sentiments bienveillants de la mère pour son enfant. Le dessin délicat au crayon gris, bien qu'extrêmement personnel, emprunte ici à l'univers graphique de Winsor McCay ou d'Hayao Miyazaki, période Voyage de Chihiro. Si Brecht Evens est le maître flamand de la couleur, Mathilde Van Gheluwe en est son pendant féminin pour le noir et blanc. Une autrice à suivre!