"{Open Book}"

Open Book porte magnifiquement son titre car, si Hersch n'a pas renoncé à piocher dans le grand répertoire américain, il y a choisi des oeuvres de Monk...

Open Book porte magnifiquement son titre car, si Hersch n'a pas renoncé à piocher dans le grand répertoire américain, il y a choisi des oeuvres de Monk(Eronel), Benny Golson(Whisper Not), Billy Joel (And So It Goes), plus une bossa de Jobim (Zingaro) avec lesquelles il peut s'exprimer "à coeur ouvert" -traduction possible du titre de l'album. Mais plus que ces perles, ce sont les trois compositions nées de sa plume et fortement improvisées qui constituent le sommet d'un CD dont le point culminant se nomme Through the Forest et ses 19 minutes abyssales. Il offre encore, au final, un dernier bijou avec And So It Goes, méditationqu'il est impossible d'écouter sans penser à la maladie contre laquelle il lutte au quotidien.