Au coeur de Us or chaos, l'exposition qui se déroule au BPS22 jusqu'au 6 janvier prochain, une oeuvre arrête le visiteur en ce qu'elle est à peine soutenable. Il s'agit de Sleeping Beauty, un marbre blanc de Franko B. De loin, le traitement évoque le ...

Au coeur de Us or chaos, l'exposition qui se déroule au BPS22 jusqu'au 6 janvier prochain, une oeuvre arrête le visiteur en ce qu'elle est à peine soutenable. Il s'agit de Sleeping Beauty, un marbre blanc de Franko B. De loin, le traitement évoque le baroque de Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin. De près, c'est le cauchemar: un petit garçon mort, le pantalon baissé jusqu'aux chevilles, évoque d'insupportables traversées et des conflits injustifiables. Tel est le travail de Franko B, artiste italien (Milan, 1960) basé à Londres. Performeur, l'homme n'épargne pas grand-chose à son corps, comme en témoignent de nombreuses vidéos à voir sur son site. I'm Not Your Babe (1996) le montre avec une perfusion dans chaque bras. Le sang s'écoule lentement à ses pieds. La scène est d'autant plus brutale que l'intéressé a un bâillon fourré dans la bouche et que son corps peint en blanc évoque le spectre du cadavre. C'est attaché par les pieds qu'il termine cette séquence d'une rare brutalité. Envie d'en apprendre plus sur cet écorché de la société qui assure que la normalité ne le concernera jamais? Le site héberge un nombre impressionnant d'interviews et de vidéos laissant entrevoir une démarche tout sauf bêtement provocatrice. M.V.