Approchez, approchez Mesdames et Messieurs! Prenez place pour assister aux combats des soeurs. À ma droite, Flipette, 26 ans, l'aînée, étudiante dans une école d'art de province, qui peine à trouver un sens à sa pratique de la photographie. À ma gauche, Vénère, de six ans sa ...

Approchez, approchez Mesdames et Messieurs! Prenez place pour assister aux combats des soeurs. À ma droite, Flipette, 26 ans, l'aînée, étudiante dans une école d'art de province, qui peine à trouver un sens à sa pratique de la photographie. À ma gauche, Vénère, de six ans sa cadette, installée depuis quelque temps dans la capitale et engagée à fond dans la lutte sociale contre les inégalités. La première est plutôt timorée, préférant placer son appareil photo entre elle et le monde. La deuxième, surexcitée, en rage permanente, est une véritable pile électrique dont le combat contre l'injustice et la misère est le carburant. Vous allez assister au clash du siècle lorsque Vénère se casse une jambe et que Flipette, pressée par leur mère, monte à la capitale pour aider sa soeur. à travers ces deux personnages, Lucrèce Andreae illustre parfaitement deux tendances qui animent l'engagement (ou non) de la jeunesse contemporaine. Poussant la caricature à l'extrême pour les besoins de sa démonstration, elle met en exergue toute la complexité du monde d'aujourd'hui avec ses paradoxes et ses contradictions. L'attitude des deux soeurs apparaît tour à tour légitime ou déplacée, évitant ainsi tout manichéisme. Faisant le choix d'un décor minimum et de couleurs flashy, l'autrice fait "crever l'écran" à ses deux personnages.