Du 18 au 21/06

Une fois mais pas deux. Ayant dû faire l'impasse l'an dernier pour cause de Covid -une première depuis son lancement-, la Fête de la musique aura cette fois bel et bien lieu. En tenant évidemment compte des conditions sanitaires du moment et des protocoles imposés pour le secteur du live....

Une fois mais pas deux. Ayant dû faire l'impasse l'an dernier pour cause de Covid -une première depuis son lancement-, la Fête de la musique aura cette fois bel et bien lieu. En tenant évidemment compte des conditions sanitaires du moment et des protocoles imposés pour le secteur du live. Soit des concerts en audience réduite et sur réservation (mais toujours gratuits). L'ampleur de la Fête ne sera pas non plus celle que l'on a l'habitude d'expérimenter chaque premier week-end de l'été. Cela étant dit, même réduite, la programmation ne manque pas d'intérêt. De Marche-en-Famenne (Juicy, River Into Lake, etc.) à Izel (YellowStraps, Glauque, etc.) en passant par Liège (Roselien), Visé (Annabel Lee, Tanaë, etc.), Namur (Steffig Raff) ou Braine-le-Comte (Charles, LO, etc.), il y en aura pour tous les goûts (et tous les âges). C'est Bruxelles qui se taille la part du lion, avec par exemple Pierres et Okamy dans les jardins du Bota. Pour l'occasion, le Cirque royal va enfin pouvoir rouvrir ses portes, trois soirs de suite -avec entre autres Françoiz Breut, David Numwami, Noé Preszow, Nicolas Michaux, Echt!, Saule, etc. À quelques mètres de là, la scène installée sur l'esplanade de la Cité administrative ne manquera pas non plus d'allure (Azmari, Great Mountain Fire, etc.), slalomant même le samedi, entre rock (La Jungle, It It Anita, BRNS) et rap (Isha, Frenetik, Green Montana).