Du 12 au 28/08

Sous l'intitulé Notre coeur bat ailleurs, les Brigittines prennent leur revanche sur 2020 et affichent un programme international pour leur festival...

Sous l'intitulé Notre coeur bat ailleurs, les Brigittines prennent leur revanche sur 2020 et affichent un programme international pour leur festival d'été, avec une flopée de premières belges. Après l'ouverture par Les Arrière-Mondes des ultra locaux Mossoux-Bonté, y sont en effet invités le chorégraphe grec Christos Papadopoulos, avec la pièce qui l'a révélé Elvedon, la Catalane Aina Alegre pour R-A-U-X-A, qui déploie les mouvements et les sons contenus dans l'action de frapper/marteler, ou encore l'Italien Carlo Massari et son Beast without Beauty, " jeu de massacre" virtuose sur la cruauté dans les relations interpersonnelles.