Le projet

Jeune peintre bruxellois de 24 ans, diplômé de l'École supérieure des Arts Saint-Luc, Jérôme Tellier propose dans son livre Fenêtres la reproduction d'une trentaine de ses oeuvres. L'ouvrage se veut à mi-chemin entre le livre d'art et l'album narratif. Un art brut et rousseauiste, pour l'essentiel réalisé à l'acrylique sur toile, plein de couleurs pour mieux souligner la noirceur du monde représenté. Trois cents exemplaires ont été édités.

Le financement

Jérôme a investi environ 5 000 euros dans Fenêtres intégrant la photographie professionnelle des oeuvres, la mise en page et l'impression en offset, avec un dos de cahier cousu lin. Afin de pouvoir être distribué en librairies ( lire ci-après), Jérôme Tellier est passé par la boîte de communication de son père, qui possède dans ses statuts la qualité d'éditeur, ce qui lui permet d'obtenir entre autres un numéro ISBN, ou International Standard Book Number, un matricule internationalement reconnu pour identifier de manière unique chaque édition de chaque livre publié.

La distribution

Si l'album est encore disponible auprès de son micro-éditeur (DGT-Scripts Éditions), il est également proposé à la vente dans des librairies qui en ont accepté le dépôt, dont, à Bruxelles, Tropismes, Peinture Fraîche, Tulitu ou Le Mot passant -raison pour laquelle le livre comporte un dépôt légal et ce numéro ISBN, indispensable pour une distribution en librairie.

Les perspectives

La rentabilité, " sans doute aléatoire" n'est pas le premier objectif de cette édition, qui sert également de carte de visite à son auteur. Fenêtres avait ainsi été édité à l'occasion d'une exposition qui s'est tenue en avril dernier au CENTRALE.lab de Bruxelles.

Fenêtres, de Jérôme Tellier, DGT-Scripts Éditions, 64 pages, 300 exemplaires.

Chaque semaine de l'été, présentation d'un projet d'auto-édition. Fanzines, micro-édition, lecture numérique... bienvenue au royaume de la débrouille et de la coopération.