Au coeur de l'été dernier, elle s'en est allée à l'âge de 89 ans, emmenant avec elle son inimitable voix grave. Cette voix qui fredonnait Le Tourbillon de la vie à Jules et Jim et n'avait pas son pareil pour faire tourne les têtes. Femme libre avant l'émancipation féminine, Jeanne Moreau a de tout temps suscité le désir de réalisateurs voulant embrasser la modernité. "Dès qu'il y a une Nouvelle Vague quelque part, on sonne à ma porte", souriait-elle. Pensionnaire à la Comédie fr...

Au coeur de l'été dernier, elle s'en est allée à l'âge de 89 ans, emmenant avec elle son inimitable voix grave. Cette voix qui fredonnait Le Tourbillon de la vie à Jules et Jim et n'avait pas son pareil pour faire tourne les têtes. Femme libre avant l'émancipation féminine, Jeanne Moreau a de tout temps suscité le désir de réalisateurs voulant embrasser la modernité. "Dès qu'il y a une Nouvelle Vague quelque part, on sonne à ma porte", souriait-elle. Pensionnaire à la Comédie française, dont elle est la benjamine, Moreau enchaîne d'abord les rôles de starlette dans les séries B. Un seul sort du lot: Touchez pas au grisbi. Visage triste et bouche tombante... La comédienne a du mal à trouver sa place dans le cinéma des années 50. Louis Malle sera son pygmalion et, avec Ascenseur pour l'échafaud, lui crée un rôle sur mesure. Plus de maquilleur, plus de coiffeur... Moreau découvre la beauté du cinéma. Et retrace notamment ici l'enregistrement de la musique par Miles Davis... Séduisant, passionnant, le documentaire de Virginie Linhart raconte à travers sa vie et surtout son oeuvre une actrice qui a grandi avec les prostituées comme voisines et les punaises comme compagnes. Une comédienne qui aimait les hommes, le vin et la cigarette (elle n'a jamais arrêté de fumer), a toujours privilégié sa carrière à sa famille et fut l'une des premières Françaises à apparaître nue au cinéma ( Les Amants fut d'ailleurs attaqué pour son immoralité). Rythmé par des extraits de film, des interviews de l'actrice et les commentaires de ceux qui l'ont dirigée (et/ou aimée), Jeanne Moreau, l'affranchie revient sur les longs métrages qui l'ont révélée à elle-même et au grand public. Son prix d'interprétation à Cannes pour Moderato Cantabile de Peter Brook, dans lequel elle interprète une bourgeoise à la dérive et pendant lequel son gosse tombe dans le coma après un accident de voiture avec Belmondo. Elle évoque le tournage cauchemardesque de La Notte avec Michelangelo Antonioni. Orson Welles pour qui elle joue quasi gratuitement afin de lui permettre de tourner ses deux derniers films. Ou encore de Buñuel dont tout la rapproche. Si Jules et Jim était une invitation à la révolution sexuelle avant l'heure, Moreau était à l'image de son personnage. Une femme qui hésitait entre les hommes et avait décidé de les aimer tous. Elle a enchaîné les tournages jusqu'à 82 ans.