Le " rêve américain en action": c'était cela que cherchait le journaliste Hunter S. Thompson (Johnny Depp) lorsque, accompagné par son ami Oscar Zeta Acosta (Benicio del Toro), il entreprit d'explorer les bas-fonds de Las Vegas. Les bas-fonds en question, toutefois, n'étaient pas très cachés; il s'agissait plutôt des lobbies de grands hôtels, des casinos avec pignon sur rue et des bars aux décors extravagants -au...

Le " rêve américain en action": c'était cela que cherchait le journaliste Hunter S. Thompson (Johnny Depp) lorsque, accompagné par son ami Oscar Zeta Acosta (Benicio del Toro), il entreprit d'explorer les bas-fonds de Las Vegas. Les bas-fonds en question, toutefois, n'étaient pas très cachés; il s'agissait plutôt des lobbies de grands hôtels, des casinos avec pignon sur rue et des bars aux décors extravagants -autant de scènes pour le théâtre d'ivresse et de drogue qui fait la vérité de la ville. Dès lors que le mouvement hippie était en train de trahir les idéaux émancipateurs qui avaient été ceux de la Beat Generation, il ne restait plus que l'alcool et la cocaïne pour pouvoir mesurer le futur de l'Amérique. Selon Thompson, le baromètre à consulter avant tout autre portait un nom exotique: Singapore Sling. Il s'agissait d'un breuvage dangereux et coloré, inventé dans les années 20 à l'hôtel Raffles, à Singapour, le havre dans lequel se repliaient tous les Occidentaux fortunés venus passer du temps de ce côté-là du monde. Les barmen locaux y offraient une interprétation riche et herbacée du traditionnel sling -un genre de boisson mélangée datant d'avant le cocktail, et impliquant spiritueux, citron, sucre et soda- en y rajoutant diverses liqueurs et du jus d'ananas. Il était amusant que Thompson eût décidé que ce témoin du colonialisme pût devenir le mètre auquel évaluer le degré de perte d'une époque, là où celle-ci prétendait précisément échapper à elle-même. Mais peut-être la raison de son choix était-elle plus prosaïque: il était un ivrogne fini, et aucun drink ne garantit une ivresse plus monstrueuse que le Singapore Sling. - 45 ml de gin - 15 ml de liqueur de cerise - 7,5 ml de Bénédictine - 7,5 ml de triple sec - 45 ml de jus d'ananas - 15 ml de jus de citron - 1 cuillère à café de grenadine - 1 dash d'Angostura bitters Verser tous les ingrédients dans un shaker rempli de glaçons aux deux tiers. Secouer pendant 15 secondes et filtrer dans un verre long drink rempli de glaçons. Garnir d'un quartier d'ananas et d'une cerise au marasquin.