La carrière de Paul Weitz a suivi un cours sinueux, conduisant de la comédie régressive American Pie au drame neurasthénique Being Flynn. Fatherhood, son nouve...

La carrière de Paul Weitz a suivi un cours sinueux, conduisant de la comédie régressive American Pie au drame neurasthénique Being Flynn. Fatherhood, son nouvel opus, joue pour sa part la carte de la dramédie, accompagnant Matt Logelin (Kevin Hart), un père endeuillé par la mort inopinée de sa femme qui venait de donner naissance à leur fille, et contraint d'assurer seul l'éducation de cette dernière. Débutant de manière poussive, Fatherhood semble ensuite évoluer en pilotage automatique, ne s'écartant jamais d'un schéma aussi convenu que doucereux pour suivre les évolutions de ce père-courage et de sa fille, engagés sur la voie de la résilience sous un déluge de bons sentiments. Dispensable.