Même plus drôle malgré elle, la franchise-reine du tête-à-queue n'a plus ni queue ni tête. Entre exaltation poussive des liens familiaux et exorcisation crétine d...

Même plus drôle malgré elle, la franchise-reine du tête-à-queue n'a plus ni queue ni tête. Entre exaltation poussive des liens familiaux et exorcisation crétine d'inévitables démons du passé, Fast & Furious lorgne désormais les standards du film d'espionnage globalisé en mode dépliant touristique pour les nuls. Incroyablement mal dialoguée et structurée, cette nouvelle production joue la carte d'une surenchère assez bêtement systématique d'action irréaliste entre deux joutes verbales qui repoussent toutes les limites connues en matière d'art "dramatique". Les plus acharnés se coltineront l'interminable version longue du film ainsi que les innombrables suppléments dont se prévaut son édition Blu-ray.