Alors qu'une rétrospective, Miroirs de l'homme, lui est consacrée jusqu'au 25 novembre aux tours Société Générale à Nanterre, Fahamu Pecou n'en finit pas de voir sa notoriété monter en puissance. Artiste noir américain né à Brooklyn en 1975, Pecou mè...

Alors qu'une rétrospective, Miroirs de l'homme, lui est consacrée jusqu'au 25 novembre aux tours Société Générale à Nanterre, Fahamu Pecou n'en finit pas de voir sa notoriété monter en puissance. Artiste noir américain né à Brooklyn en 1975, Pecou mène une réflexion profonde sur la condition afro-américaine. En témoigne le mémoire universitaire qu'on lui doit sur l'imagerie de l'homme noir à travers la figure de Kanye West. Un fil rouge, directement inspiré par la théorie, se dessine dans son oeuvre: comment apparaître autrement que sous les traits d'une victime de l'esclavage ou d'une menace? Cette problématique résonne dans des toiles à l'esthétique pop qui déploient cette thématique à l'envi. Sur son site, on fait défiler les différentes séries: Negus in Paris, All Dat Glitters Aint Goals, I Know Why The Caged Bird Blings et surtout Hard 2 Death qui revient sur ce code vestimentaire chez les adolescents afro-américains où le pantalon se porte bien en dessous de la ceinture... L'approche est réjouissante, rythmée et flamboyante. Pecou signe également des vidéos que l'on peut regarder sous l'onglet idoine -Emmett Still-, voire via des liens vers Youtube -OVREXPOS(D) ou Let'em Drag à l'ironie caustique. Www.fahamupecouart.comM.V.