La programmation de Jean Marchetti est-elle vouée à toujours nous éblouir? Au fil d'expositions qui jamais ne déçoivent, la question commence à se poser sérieusement. En la matière, la dernière proposition, signée Roby Comblain (1955, Bujumbura), calibrée et pensée in situ, ne fait pas exception. C'est une oeuvre mature, celle d'un homme qui a roulé sa bosse en tant que scénographe à La ...