DE J.-C. PAUTOT ET L. ASTIER, ÉDITIONS CASTERMAN, 160 PAGES.
...

DE J.-C. PAUTOT ET L. ASTIER, ÉDITIONS CASTERMAN, 160 PAGES. 7 Laurent Astier s'est, depuis maintenant quelques années, tourné vers une BD-vérité abordant des sujets d'actualité coup de poing, tels que les réseaux de prostitution internationaux (le très dur Cellule poison) ou la corruption à grande échelle (le magistral L'Affaire des affaires). Non content de poursuivre une carrière de dessinateur, il anime des ateliers bande dessinée dans les prisons depuis cinq ans. C'est dans l'une d'elle qu'il rencontre en 2012 Jean-Claude Pautot, "60 piges, 25 de cabane et 15 de cavale", comme annonce le bandeau qui ceint le livre. Cette "tête brûlée" -c'est son surnom- va lui raconter son parcours chaotique et finalement classique d'un petit délinquant devenu grand. Entre maisons de correction, élaboration d'un braquage, séjours en prison, évasions, planques... On suit dans le désordre la vie du taulard. Laurent Astier la retranscrit fidèlement sans que jamais n'apparaissent un regret ni une explication du parcours dans les marges, ni une rancoeur quelconque envers le système. On est dans du factuel pur, évitant ainsi un dérapage dans le pathos. Le style graphique est par moments un peu maladroit, comme si la BD avait été faite dans l'urgence, mais ce style nerveux colle particulièrement bien à cette histoire qui va à du 200 km/h. Un bon polar réaliste. C.B.