DE MATHILDE RAMADIER ET LAURENT BONNEAU, ÉDITIONS FUTUROPOLIS, 176 PAGES.
...

DE MATHILDE RAMADIER ET LAURENT BONNEAU, ÉDITIONS FUTUROPOLIS, 176 PAGES. 7 Ethan est content: son patron l'envoie sur le terrain pour une vaste étude de faisabilité. De celle-ci va dépendre la réalisation ou non du "projet". Pour ce faire, il va devoir s'immerger dans la vie locale, s'imprégner du site et de son environnement. Stéphane et Cédric sont déjà sur place et leurs analyses géologiques sont positives. À la clef, il y a également pour lui une belle promotion et plus de responsabilités. Bref, c'est une belle opportunité. Et voilà donc Stéphane qui débarque en Norvège, au-delà du cercle polaire, afin d'analyser le site d'implantation d'une plate-forme de forage pétrolier. Bien vite, la beauté des paysages et la gentillesse des habitants font vaciller ses convictions profondes. Ethan n'est pas particulièrement pro-énergie fossile mais il a une mission à remplir pour son employeur. À travers les yeux du protagoniste, Et il foula la terre avec légèreté pose des questions fondamentales sur notre futur terrien. La BD penche ouvertement vers l'écologie, le récit est d'ailleurs parsemé de citations de l'éco-philosophe norvégien Arne Naess. Mais à travers les rencontres -parfois un peu artificielles- que fait Ethan avec les habitants, les auteurs laissent entendre que les avis ne sont pas tranchés. La réalité est plus nuancée qu'elle ne pourrait l'être pour un écologiste des villes. Le pétrole reste une source de revenu immédiate pour les locaux. Rappelons que la Norvège est le septième producteur mondial d'or noir, et qu'il permet à l'État de réaliser des infrastructures solides pour ce grand pays. Vaste débat que les auteurs abordent avec, malgré tout, beaucoup de subtilité et d'intelligence. Le propos est souligné par un très beau dessin qui rend admirablement bien les couleurs et la beauté des paysages naturels. C.B.