Après ses débuts au cinéma, le rappeur Gringe se métamorphose en écrivain. Mais il n'y a pas tromperie sur la marchandise, dès le premier paragraphe, Guillaume Tranchant évoque la genèse de ce "projet littéraire": "On est tombés sur une interview où vous parlez de...

Après ses débuts au cinéma, le rappeur Gringe se métamorphose en écrivain. Mais il n'y a pas tromperie sur la marchandise, dès le premier paragraphe, Guillaume Tranchant évoque la genèse de ce "projet littéraire": "On est tombés sur une interview où vous parlez de vos références et de la maladie de votre frère. Vous savez quoi? On adorerait que vous puissiez en faire un livre. Imaginez: sous forme de récits alternés, vous raconteriez l'épopée de deux frères traversés par la fracture. -Ben... C'est-à-dire que. -On vous propose une avance de 10 K. -Comme ça, sans avoir rien lu? (...) Boulot facile, argent rapide. Banco j'appelle mon frère." Bribes d'échanges avec son frère schizophrène, titre taille 72 toutes les deux pages, nom connu sur la couverture, emballez c'est pesé! Concept mercantile d'une vacuité stupéfiante, la dissertation niveau CM2, produit dérivé de la marque Gringe, vous attend avant passage en caisse. "Je développe un mode de vie zéro qui ne demande aucun effort." Alcool, drogue, découverte du succès, le tout parcouru en moins d'une heure chrono. Sur le bandeau pub, Delphine de Vigan vient en personne soutenir l'ouvrage écrivant: "Un récit sans complaisance, une déclaration d'amour fraternel." A-t-on lu le même livre?