" L'avenir des bières de table passera sans aucun doute par les homes. C'est un marché important, d'une certaine éternité", nous apprend l'historien Marc Meganck dans un ouvrage au toucher rassurant. Éloge de la bière, paru aux éditions 180°, n'est pas sans dégager...

" L'avenir des bières de table passera sans aucun doute par les homes. C'est un marché important, d'une certaine éternité", nous apprend l'historien Marc Meganck dans un ouvrage au toucher rassurant. Éloge de la bière, paru aux éditions 180°, n'est pas sans dégager une certaine nostalgie, celle des " nappes en toile cirée", des " vitres mauves" et autres " sansevières aux fenêtres", quand il n'est pas question des " rubans adhésifs attrape-mouches". Quelques-uns se reconnaîtront dans ces images d'un monde englouti qui ne survit plus que dans le souvenir de certains. Ceux-là goûteront à la manière d'une première gorgée de jus d'orge et de houblon ce beau livre dont le présent compte- rendu est justifié par une bonne vingtaine de dessins et gravures signés par Dany Gilson. Au fusain et à la pointe sèche, cette dernière a su capter l'atmosphère de ces lieux en voie de disparition que sont les cafés populaires. En les découvrant ainsi figés dans le gris, le coeur se serre: où va-t-on refaire le monde désormais? Les reverrons-nous un jour? L'artiste semble le penser, qui teinte plusieurs scènes d'un jaune espoir qui brille comme une lueur dans la nuit. En attendant ce moment, on dévorera cet ouvrage des yeux, précieux viatique pour des temps meilleurs.