Documentaire d'Andrés Lübbert.
...

Documentaire d'Andrés Lübbert. 7 Aujourd'hui reporter de guerre, Jorge Lübbert, armé de sa caméra, a parcouru pratiquement toutes les zones de conflit du monde. Exilé en Belgique, il est l'un des 200 000 Chiliens à avoir dû quitter le pays sous le régime de Pinochet. Il avait à l'époque rejoint son frère à Berlin. Filmé par son fils Andrés, Jorge accepte, tant que faire se peut, de lever le voile sur son obscur passé. À 21 ans, il est tombé aux mains des services secrets chiliens qui l'ont recruté sous la contrainte avant de lui apprendre le fonctionnement des appareils d'écoute et le maniement des armes. Jorge retourne là où on lui a fait signer sous la menace, ose s'aventurer dans un ancien centre de torture clandestin... Difficile d'imaginer que son père ait été un homme dangereux. Aidé par un chercheur et journaliste pour les droits de l'homme au Chili, Andrés Lübbert interroge, enquête, inquiet quant à ce qu'il peut découvrir, à ce que son paternel pourra et voudra lui dire. Notamment marqué par le récit d'une scène de torture psychologique digne d'Orange Mécanique, sanglé à une chaise, les yeux maintenus ouverts de force devant des images ultra violentes, La Couleur du caméléon raconte la vie sous le régime de Pinochet. La difficulté d'avouer son passé et le lourd poids des secrets. Dur, digne et bouleversant. J.B.