La Terre du Milieu: L'Ombre du Mordor
...

La Terre du Milieu: L'Ombre du Mordor ÉDITÉ PAR WARNER BROS GAMES ET DÉVELOPPÉ PAR MONOLITH PRODUCTIONS, ÂGE 18+, DISPONIBLE SUR PC, PLAYSTATION 3, PLAYSTATION 4 (VERSION CHRONIQUÉE), XBOX 360 ET XBOX ONE. 7 Qui se souvient de The Getaway ou de True Crime: Streets of LA? Les GTA-like (1) ayant pompé les ressorts ludiques de la franchise millionnaire de Rockstar pullulent. Hormis le délirant Saints Row, peu sont restés sur le disque dur des gamers. Des sauts acrobatiques du bout d'une poutre. Des planques dans des buissons. Des combats d'épée où la souplesse du joueur met des groupes de soldats ennemis à mal. La Terre du Milieu: L'Ombre du Mordor s'appuie sur les préceptes d'Assassin's Creed. On ne lui jettera pas la pierre puisque le blockbuster d'Ubisoft s'adossait lui-même à Grand Theft Auto. Tous les deux un peu copieurs, L'Ombre du Mordor et Assassin's Creed n'en évitent pas moins la redite idiote. Certes, le monde ouvert et les missions éparpillées (en Points d'Intérêt sur une carte) de cette nouvelle adaptation des fantasmes de Tolkien laissent un goût de déjà-vu. Mais ses joutes vues à la troisième personne offrent une nervosité similaire à un God of War, la finesse stratégique en plus. L'écosystème de L'Ombre du Mordor ne s'éteint ainsi pas après chaque game over du joueur. Baptisé Nemesis, ce postulat augmente les points d'expérience d'un capitaine Orc adverse victorieux. Retenter une deuxième joute durcit donc la rencontre suivante. Et la rend plus personnelle aussi, puisque les insultes et intimidations liées à la précédente défaite fusent. Sur le champ de bataille, pour éviter d'être submergé par des grappes de vilains (plus puissants qu'intelligents), manier l'esquive et empoigner un Uruk putride à la gorge est également vital sur le terres désolées de Sauron. Deux options s'offrent alors au joueur. Un coup de grâce spectaculaire ou un interrogatoire qui dévoilera les faiblesses de certains boss à venir (la peur des mouches!) mais aussi une aide à la corruption de certains chefs de guerre. Malgré cet effort évident d'originalité, l'écosystème se mord un peu la queue. Comme dans ces missions principales et annexes qui demandent notamment de s'infiltrer dans un camp adverse pour assassiner un haut gradé façon Assassin's Creed. Coiffé de combats nettement plus teigneux que ce dernier, L'Ombre du Mordor tire heureusement son épée du jeu grâce à une réalisation visuelle digne des next-gen. On parcourt ainsi des vastes plaines traversées de combats, où au loin des géants mâchouillent des orcs Uruk. Mention spéciale aussi pour les textures de peau de crapaud de ces derniers et plus généralement pour l'ambiance malsaine du Mordor, en parfaite harmonie avec les codes cinématographiques de Peter Jackson. Talion, héros mort dont la famille a été assassinée, cherche lui la vengeance aux côtés d'un puissant elfe spectral qui le guide dans sa quête. Rien de foncièrement jubilatoire. Contemporain à Alien: Isolation (voir notre dossier en page 12), L'Ombre du Mordor atténue toutefois la très mauvaise réputation des adaptations de films en jeux vidéo. Deux cas isolés? (1) JEUX DONT LES RESSORTS LUDIQUES SONT INSPIRÉS DE GRAND THEFT AUTO.MICHI-HIRO TAMAÏ