Les festivals, c'est comme les chasseurs: il y a les bons et les mauvais. Encore faut-il être capable de les différencier... Il y en a un justement qui a appris à se distinguer. Un cas à part, presque une anomalie, dans un paysage où les festivals ont parfois tendance à tous se ressembler (les mêmes groupes, les mêmes gargotes...): les Nuits secrètes d'Aulnoye-Aymeries. L'endroit d'abord. Une petite commune de l'Avesnois, dans le Nord-Pas-de-Calais, pas loin de Mons, à une heure de Bruxelles. Dix mille habitants à peine, un maire traditionnellement communiste, pour un coin qui s'est petit à petit retrouvé classé tricard. N£ud ferroviaire par lequel passait notamment le Trans-Europe Express, Aulnoye-Aymeries regarde aujourd'hui la ligne TGV vers Lille la snober au loin. La crise de la sidérurgie a également laissé des traces. Pas folichon donc. Qu...