Imaginé par trois amis originaires de Ternat et Louvain, Drifty crisse des pneus comme un free to play garni de micro-paiements allant de 1 à 15 ...

Imaginé par trois amis originaires de Ternat et Louvain, Drifty crisse des pneus comme un free to play garni de micro-paiements allant de 1 à 15 euros. Ce jeu d'arcade traversé d'une cinquantaine de parcours demande d'enchaîner les virages en dérapant via des mouvements latéraux du doigt. Cette prise en main a priori simple ne demande pas de gérer la vitesse ou le freinage. Mais l'extrême sensibilité des commandes rend très délicat l'art du dérapage contrôlé. En sortie de virage, se remettre droit face à la route est en outre quasi impossible. Difficile d'imaginer que quelqu'un sortira la carte de banque pour customiser son véhicule...