Est-ce un hasard s'il est souvent fait mention du "tissu social"? Tout porte à penser que non. Pour preuve, c'est dans les années 70 que l'art textile, en particulier celui de la tapisserie, a connu son heure de gloire. Cette décennie a été marquée par une agitation politique et sociale conséquente, ainsi que par la prise de conscience de la gravité des problèmes écologiques. Près de 50 ans plus tard, à l'heure où les liens entre les strates qui composent la société semblent se détricoter, faut-il s'étonner du retour en force de cette pratique? Si l'on est en droit d'émettre des réserves sur cette théorie, on ne peut en revanche que se réjouir de la (re)découverte du travail de tous...