Il y a d'abord le Rochette maître du récit postapocalyptique, celui qu'on a connu en premier, dans (À suivre) dès 1984, quand il reprit avec Lob le Transperceneige inachevé du regretté Alexis, un train aux mille wagons regroupant ce qu'il reste d'humanité sur une Terre détruite et désormais revenue à l'ère glaciaire. Une idée géniale qui a connu plusieurs suites (jusqu'à Terminus en 2015), une adaptation ciné ( Snowpiercer en 2013) et, bientôt, une série sur Netflix (attendue pour 2020). De quoi motiver Rochette à y ...