" Ce qui ne te tue pas te rend plus bizarre!" S'adressant jusqu'il y a peu davantage à un public ado via les productions développées par Greg Berlanti pour la chaîne The CW ( Arrow, The Flash, Legends of Tomorrow...), les séries adaptées de l'univers DC Comics ont pris une coloration nettement plus adulte avec l'arrivée de Titans et, surtout, de Doom Patrol sur DC Universe/HBO Max. Inspi...

" Ce qui ne te tue pas te rend plus bizarre!" S'adressant jusqu'il y a peu davantage à un public ado via les productions développées par Greg Berlanti pour la chaîne The CW ( Arrow, The Flash, Legends of Tomorrow...), les séries adaptées de l'univers DC Comics ont pris une coloration nettement plus adulte avec l'arrivée de Titans et, surtout, de Doom Patrol sur DC Universe/HBO Max. Inspirée d'un comic book méconnu initié au début des années 60, cette dernière met en scène une patrouille de castards cabossés évoluant en marge de la société. Appelés à surmonter leurs traumatismes, échecs et autres handicaps afin de sauver le monde, ces méta-humains aux pouvoirs divers et variés s'en donnent à coeur joie au rayon violence et vulgarité. On pense parfois à l'excellente première saison de la série FX Legion, en plus fun et potache, face à ces aventures bouillonnantes et débraillées qui autorisent la multiplication des ponts au sein même de la vaste galaxie DC. Ainsi, par exemple, de Rita Farr, alias Elasti-Girl, qui pointait déjà le bout de son nez il y a trois ans dans la série Titans, ou encore de Vic Stone, alias Cyborg, déjà présent dans les longs métrages Batman v Superman: Dawn of Justice et Justice League. Bien sûr, cette tendance aux univers croisés est l'une des composantes fortes du petit monde des comic books. Mais elle se fond avec une singulière évidence dans les intrigues chorales de ce petit laboratoire d'idées azimutées que constitue aujourd'hui Doom Patrol. Plus ramassée que la première, cette deuxième saison, désormais disponible en coffret DVD chez Warner, est aussi, hélas, amputée de son ultime épisode, dont le tournage a été interrompu par l'arrivée de la pandémie que l'on sait. Final en (très) légère queue de poisson? Qu'à cela ne tienne, la série a été prolongée pour une troisième saison.