"Don't Give Up On Love"

Distribué par Pias.
...

Distribué par Pias. 7 L'exploit musical de Don -Memphis, 4 avril 1942- est d'avoir co-écrit le classique de 1974 I Can't Stand the Rain avec sa femme Ann Pebbles. Quatre décennies plus tard, Pebbles est hors-jeu pour cause d'attaque survenue en 2012, laissant Don Bryant face à son patrimoine discographique perso plutôt mince. Alors pourquoi ne pas y rajouter ces dix titres qui ne font aucun mystère de leur adoration vintage? Celle du sirop de voix, des nappes d'orgue liquéfiées et d'une vision gospelisée de l'Amérique. Sans réinventer la sauce BBQ ni les cuivres lustrés, mais avec une conviction mississippienne, particulièrement appréciable dans les débits lents à la It Was Jealousy ou How Do I Get There. Plus proches d'Al Green que d'Otis, avec un tonus qui agacera les macronistes. Ph.C.