"Italians Do It Better"

Pour les quinze ans de son label, Johnny Jewel s'est offert une petite récréation: une compilation de reprises de Madonna. Un hommage pas si incongru que cela, qu...

Pour les quinze ans de son label, Johnny Jewel s'est offert une petite récréation: une compilation de reprises de Madonna. Un hommage pas si incongru que cela, quand on se rappelle que l'enseigne électronique tire son nom du slogan imprimé sur le t-shirt que la chanteuse-superstar portait dans le clip de Papa Don't Preach. Entre la pop bombastic de l'une et les humeurs dark-électro alternatives des autres, il y a néanmoins un pas. Ce qui donne tout le sel de l'entreprise. D'autant que les invités, aux CV pour la plupart underground, n'ont pas peur d'affronter des morceaux qui sont devenus de vrais standards pop. Avec humour, certes, mais sans virer à la gaudriole, jouant du décalage, réussissant même à faire redécouvrir des scies comme Into the Groove. Bien joué.