"Fake Love"

Avec Slimka et Makala, Di-Meh représente le visage d'une scène hip-hop helvétique, qui, comme la belge ou la québécoise, a réussi à se faire une place dans le rap francophone. Début d'année, le Genevois d'origine algérienne se retrouvait par exemple en cover des Inrocks, cité dans les espoirs de l'année. En attendant son premier "véritable" album, son nouveau projet Fake Love ne manque en effet pas d'atouts. Le premier étant la gouaille du bonhomme, flow grailleux ( Big Foot) qui, entre deux phases plus posées ( Honey Henny, avec JJ & Caballero), tape et zigzague avec pas mal d'allure ( Dopo Michel Angelo, Fake Love, l'imparable Jeunesse). Un poil inégal peut-être, mais foncièrement attachant.

Distribué par Colors

6