Microsoft avait programmé la mort de MS Paint à la fin du mois dernier. Mais 24 heures de soutien sur la Toile ont suffi à sauver le logiciel de dessin âgé de 32 ans. Ce volte-face témoigne de l'improbable attachement que s...

Microsoft avait programmé la mort de MS Paint à la fin du mois dernier. Mais 24 heures de soutien sur la Toile ont suffi à sauver le logiciel de dessin âgé de 32 ans. Ce volte-face témoigne de l'improbable attachement que suscite cet outil rudimentaire notamment utilisé pour éditer des photos partagées sur les réseaux sociaux. À y regarder de plus près, Paint s'impose comme une influence majeure de l'esthétique des mèmes rageurs de 4chan / Reddit. Ce constat théorisé par Patrick Davison (Because of the Pixels: On the History, Form, and Influence of MS Paint - Université de New York) ne s'arrête pas là. On ne compte plus les artistes tirant le meilleur de ce logiciel anachronique, à peine amélioré depuis 1985. Travaillant volontairement à la dure, pixel par pixel, Pat Hines mérite ainsi le détour pour son portrait de Bill Gates (voir photo). Outil chéri de la punk attitude dans le développementindie, MS Paint a en outre enfanté une série de jeux faits à l'arrache par des créateurs comme Jonatan Van Hove ou Miko?aj Kami?ski (Firellas, Ballgasm, Prins Joachim...). Le roi est mort? Vive le roi! M.-H.T.