Appréhender la scène exige une poignée de minutes: perdue au milieu d'un océan noir, au coeur de son tumulte, une frêle embarcation fend la houle. Noire, la séquence d'introduction de Below annonce la couleur. Le gamer, en route vers une île aux souterrains infinis, y évoluera comme un détail de quelques pixels perdu dans de vastes caves. Descendant des Zelda classiques en huit bits, ce jeu d'action et d'aventure se montre nettement plus vachard que ces classiques de Nintendo. De quoi souligner notre insignifiance, face à la nature.
...