Qu'on choisisse leur venue, qu'ils nous surprennent ou qu'on les sente advenir, nos derniers jours charrient émotions et souvenirs. Tantôt accomplissement, tantôt malheureux coup du sort, ils sont au coeur des sept nouvelles de ce court recueil. Une mathématicienne qui n'a ...

Qu'on choisisse leur venue, qu'ils nous surprennent ou qu'on les sente advenir, nos derniers jours charrient émotions et souvenirs. Tantôt accomplissement, tantôt malheureux coup du sort, ils sont au coeur des sept nouvelles de ce court recueil. Une mathématicienne qui n'a pu donner la vie décide d'un dernier grand plongeon. Un préfet de Bastia, maître de l'ordre, est secouru après une chute par une jeune gitane, seule femme alors à l'avoir jamais tenu dans ses bras. Les personnages de Cyril Roger-Lacan vivent des moments qui résonnent comme des limites. Lui qui s'était fait honorablement remarquer avec un court premier roman sur la perte précoce de sa mère, L'Inconnue (2018), creuse le sillon d'une humanité qui se dévoile dans son dernier retranchement, souvent de manière inattendue. Si l'ensemble, inégal, peine à passionner d'entrée par une écriture retenue un peu trop délicate, on reste ému dans Armal par ces retrouvailles entre un homme d'un certain âge et une jeune femme autour du décès d'un père. L'espoir d'une ultime passion inespérée chez le premier bouleverse. Quand une vieille prof de piano avoue son affection pour son dernier élève qu'elle est contrainte d'abandonner, c'est alors le rideau d'une certaine froideur pudique qui tombe, non sans une pointe d'humour tendre ( Le Dernier Élève).