La Chine, les Émirats arabes unis et les États-Unis ont lancé une sonde vers Mars cet été. Cette course vers la planète rouge allume logiquement de nouvelles idées d'ingénierie, dont un no...

La Chine, les Émirats arabes unis et les États-Unis ont lancé une sonde vers Mars cet été. Cette course vers la planète rouge allume logiquement de nouvelles idées d'ingénierie, dont un nouveau type de drone échafaudé par des chercheurs du California Institute of Technology (Caltech). Baptisé Squid ("calamar" en français), cet engin volant déploie une cinématique à peine croyable. Ce prototype enfermé dans un obus de 15 cm de diamètre est tiré dans les airs comme un missile pour ensuite déployer automatiquement six rotors lorsqu'il atteint une altitude suffisante. Avantage majeur de ce drone balistique: il s'affranchit de zone de décollage fixe tandis que les obstacles proches ne mettent plus son départ en danger. Épaulés d'une navigation autonome sans GPS, des groupes de Squid pourraient être déployés lors de l'entrée atmosphérique d'un vaisseau sur Mars, pour alléger son poids lors de l'atterrissage...