"I Have Nothing to Say to the Mayor of LA"

De Galaxie 500 à Luna en passant par la bande originale de The Squid and the Whale et les albums enregistrés en tandem avec son épouse Britta Phillips, D...

De Galaxie 500 à Luna en passant par la bande originale de The Squid and the Whale et les albums enregistrés en tandem avec son épouse Britta Phillips, Dean Wareham incarne une certaine idée de New York. Rejeton du Velvet Underground et de Jonathan Richman, le natif de Nouvelle-Zélande aujourd'hui installé à Los Angeles signe avec I Have Nothing to Say to the Mayor of LA un album intemporel qui sent bon l'engagement politique, la révolte citoyenne, les références littéraires et historiques. Wareham, toujours en grand adepte de la relecture, reprend Scott Walker ( Duchess) et Late Smoke ( Under Skys) et évoque les destins tragiques de John Garfield et d'Eleanor Marx. L'album réussi d'un exceptionnel singer-songwriter.