" Quand on parle de toute la guerre, c'est comme si on disait rien. Ça étouffe les paroles. On est là, à regarder comme des aveugles. On peut pas se figurer. On aura beau raconter, on nous croira pas. Ils diront qu'on invente des histoires. Sans y avoir été, comment on pourrait se représenter tout ça? Il faudrait être fou." Fou, comme ce roman graphiqu...