DOCUMENTAIRE D'ÉLISABETH AUBERT SCHLUMBERGER.
...

DOCUMENTAIRE D'ÉLISABETH AUBERT SCHLUMBERGER. 7 "C'est un peu comme attendre un enfant. Il grandit en vous. Devient une partie de vous-même. Comme un double, " dit-elle du geste d'écriture. Le portrait de Daphné du Maurier brossé par Élisabeth Aubert Schlumberger, c'est un peu, beaucoup même, l'histoire de la réalité qui se confond avec la fiction. De l'auteur qui se cache dans ses personnages. Née en 1907, élevée à Hampstead, un quartier cossu de Londres dans une famille bourgeois-bohème, la romancière anglaise aux intrigues machiavéliques a signé une vingtaine de romans et beaucoup de nouvelles. Elle a aussi à plusieurs reprises fait l'objet d'adaptations cinématographiques. Notamment par le maître du suspense Alfred Hitchcock qui donna vie à L'Auberge de la Jamaïque, aux Oiseaux et à l'incontournable Rebecca, roman sur la jalousie vendu à 30 millions d'exemplaires dont elle accoucha après être tombée sur des lettres d'une ancienne amoureuse de son mari. À coups d'extraits de films, de photos, d'interviews (sa fille Tessa, des auteurs et critiques littéraires) et d'images d'archives (comme le passage dans sa maison de la BBC), avec en prime la voix de Kristin Scott Thomas, le docu raconte sa vie, son oeuvre. Ses relations amoureuses réelles et fantasmées. Ses antécédents familiaux (grand-père auteur à la notoriété internationale et parents acteurs de théâtre) comme les accusations de plagiat contre lesquelles elle doit aller se défendre en Amérique. J.B.