L'interdiction de danser, de faire de la musique et plus globalement de créer librement, hors de la norme islamique, est chose courante lorsque l'intégrisme religieux triomphe et impose sa loi. De Kaboul à Téhéran, des Maldives au Koweït en passant par Gaza, la liste des comportements prohibés est longue et variée. Pourtant, au sein même du monde musulman, beaucoup s'interrogent et se rebellent, refusant que leur foi soit assimilée par certains à une suite pure et simple d'interdits. Jawad Rhalib est de ceux-là, et il pose dans son documentaire quelques très bonnes ...