Paroi mobile d'une prison polymorphe dans Cube ou objet fétiche et malsain dans Portal, le cube cultive une mauvaise réputation au cinéma et dans le jeu vidéo. Des chercheurs du MIT lui donnent vie pour aider l'hum...

Paroi mobile d'une prison polymorphe dans Cube ou objet fétiche et malsain dans Portal, le cube cultive une mauvaise réputation au cinéma et dans le jeu vidéo. Des chercheurs du MIT lui donnent vie pour aider l'humanité avec M-Block 2.0. Abritant un volant d'inertie (un système rotatif interne restituant de l'énergie cinétique), chaque unité peut se déplacer d'arête en arête et sauter pour s'empiler et créer des structures. Cette deuxième version d'un projet entamé en 2013 permet aux blocs de se coller les uns aux autres pour entre autres créer une passerelle empruntée par un de leurs congénères. S'alignant parfaitement grâce à des aimants et à un système proche d'un lecteur de code-barres, chaque unité peut ainsi descendre "en rappel" des parois créées par des confrères ou retrouver ses semblables sans mal. M-Block 2.0. entrevoit son futur dans les jeux vidéo, mais aussi la production industrielle, les soins de santé et les secours en cas de catastrophe. Le tout pour, par exemple, s'assembler et créer un escalier afin de faciliter l'accès des secours.