Histoire de planter le décor, disons que Thomas Pesquet est le Dirk Frimout français. Étant, en plus d'astronaute, un excellent communicateur via les réseaux sociaux, il aurait pu être la personnalité préférée 2017 en France, mais Johnny en a décidé autrement. Qu'à cela ne tienne, les éditions Dargaud ont eu l'intelligence de confier à la maman du professeur Moustache (éditions Ank...

Histoire de planter le décor, disons que Thomas Pesquet est le Dirk Frimout français. Étant, en plus d'astronaute, un excellent communicateur via les réseaux sociaux, il aurait pu être la personnalité préférée 2017 en France, mais Johnny en a décidé autrement. Qu'à cela ne tienne, les éditions Dargaud ont eu l'intelligence de confier à la maman du professeur Moustache (éditions Ankama et capsule sur Arte) la plus fantastique des biographies dessinées. Celle-ci commence naturellement avec l'enfance de Thomas et son fantasme, très certainement partagé par la moitié des moutards sur cette planète, d'observer la Terre depuis l'espace. Passée la prime enfance, le récit démarre véritablement avec la candidature de notre homme, déjà pilote de ligne et ingénieur, en Allemagne où il passe les tests les plus difficiles mais également les plus débiles. Marion Montaigne les imagine élaborés par une bande d'adeptes du sadomasochisme. Elle révèle ici tout son génie et c'est hilarant. Nous suivons ensuite le futur astronaute dans sa formation aux États-Unis où il apprend, entre autres, à aller sur le pot en apesanteur, autre moment d'anthologie. Ensuite vient la Russie; c'est une capsule Soyouz qui le mènera vers la Station Spatiale Internationale. Le récit se poursuit par une description de la vie quotidienne dans la station où il réalise principalement des expériences scientifiques. Qui mieux que Marion Montaigne, la pourfendeuse des idées reçues dans le domaine de la science, pour nous raconter le parcours extraordinaire de cet homme non moins exceptionnel? Le format long (plus de 200 pages) permet à l'auteure de se lâcher complètement dans les explications très personnelles qui ont fait sa marque de fabrique. La fille spirituelle de Reiser ne décevra ni les fans du professeur Moustache, ni ceux de Dirk Frimout et encore moins ceux d'Hubert Reeves.