"The Black Days Session #1"

Bassiste belge aux multiples collaborations -de Lavilliers à Mike Stern- Romeo amène son talent à quatre cordes dans le vaste domaine instrumental reliant le funk a...

Bassiste belge aux multiples collaborations -de Lavilliers à Mike Stern- Romeo amène son talent à quatre cordes dans le vaste domaine instrumental reliant le funk au jazz. Ce solo de onze morceaux -bouclés en trois jours de studio- est aussi une entreprise collective incluant les camarades doués que sont le guitariste Julien Tassin et le pianiste Éric Legnini, et même un solo d'harmonica de feu Toots. Tout cela sonne de la manière la plus agréablement organique possible, avec un sens aiguisé de la profondeur et des structures bien en chair, les compositions déroulant leurs narrations sensibles. Que ce soit dans les ballades dédiées au fils ( Vincent) ou à l'amour en fuite ( Onika), le fruit est bien dans la musique. Capiteuse.