Clap troisième. C'est reparti pour un tour de D6Bels Music Awards. Et c'est rien de dire qu'on s'était ennuyé ferme en regardant les deux premières éditions. Un peu comme on ronge son frein devant les Victoires de...

Clap troisième. C'est reparti pour un tour de D6Bels Music Awards. Et c'est rien de dire qu'on s'était ennuyé ferme en regardant les deux premières éditions. Un peu comme on ronge son frein devant les Victoires de la musique et autres cérémonies de congratulations. Pas que du bon et peu de surprises cette année dans les présélections. Si ce n'est l'apparition de nouvelles catégories. Cette fois par genres musicaux. Le paysage musical wallon est tellement petit si on ne s'aventure pas sur ses chemins de traverse qu'on s'interroge fameusement sur l'intérêt de pareil événement. Déjà récompensés l'an dernier, Loic Nottet, Puggy et Henri PFR seront à nouveau de la fête (on frôle l'overdose). Mais la soirée sera sans doute avant tout une vitrine télé en prime time pour le rap tant plébiscité de Caballero & JeanJass, Roméo Elvis et autre Damso. Dix prix remis par le public, cinq par le secteur. Melanie De Biasio (album, clip et/ou artiste solo féminine de l'année) ne peut décemment s'en retourner les mains vides...