"Hollow Ground"

Derrière le pseudo de Cut Worms se cache l'Américain Max Clarke. Originaire de Cleveland, basé aujourd'hui à Brooklyn, le musicien a du mal à cacher son a...

Derrière le pseudo de Cut Worms se cache l'Américain Max Clarke. Originaire de Cleveland, basé aujourd'hui à Brooklyn, le musicien a du mal à cacher son admiration pour Buddy Holly, les Everly Brothers et toute l'esthétique country-rock fifties qui va avec. En l'occurrence, il n'est pas le seul dans le genre. Mais il faut bien avouer qu'avec Hollow Ground, son premier album, dont il joue quasi tous les instruments, il réussit à incarner le format vintage, tout en parvenant à lui donner une patine personnelle. Une sorte de romantisme légèrement décalé ( Till Tomorrow Goes Away, le piano bastringue de Mad About You) et de poésie rétro ( Cash for Gold) qui, à l'inverse de beaucoup d'autres, ne sonnent jamais comme un exercice de style.